Que faire au Guatemala ?


Avis, Conseils et Itinéraire

Le Guatemala fut une découverte intense et vraiment inédite pour moi : j’avais un peu préparé mon voyage mais franchement, je ne m’attendais pas à visiter un pays aussi beau ! C’est une destination authentique que je conseille à tous les amoureux de nature et de culture.

Les plus 👍

  • Un pays préservé : Ce que j’ai adoré au Guatemala, c’est de pouvoir se retrouver seul au monde même sur les sites les plus touristiques ! A Tikal, qui est le plus bel ensemble de temples mayas de la région, nous étions à peine une vingtaine pour assister au lever du soleil.
  • Une population accueillante : les Guatémaltèques sont loin des clichés que l’on peut avoir sur leur pays. Les gens sont souriants, tout le monde vous dit bonjour (d’autant plus dans les villages mayas) et est prêt à vous aider si besoin.
  • Les volcans : Voir des volcans en activité n’est pas une chose facile, et cela est rare sur le globe ! Pourtant, le pays en abrite 3 !

Les moins 👎

  • Les distances : Malgré des distances raisonnables, on a parfois l’impression de passer son temps dans les transports. Petit exemple avec le site de Semuc Champey depuis Antigua : il faut compter 10 heures pour seulement 330 kilomètres !
  • Les plages : n’allez pas au Guatemala pour vous baigner. Côté pacifique, les vagues sont immenses et les plages plus adaptées aux surfeurs. Côté caraïbe, il y a quelques plages à Livingston mais ce n’est pas l’activité principale.


 Que voir  au Guatemala ?

Antigua

C’est la ville la plus visitée du pays, mais c’est aussi la plus charmante. Avec ses façades colorées, ses vestiges d’églises, on peut flâner dans Antigua pendant des heures. C’est aussi depuis Antigua que l’on peut grimper le volcan Pacaya ou le Acatenango. Pour ma part, j’ai fait l’ascension du Pacaya et c’était une sublime expérience !

Le Lac Atitlan

Le lac Atitlan est un lieu unique au monde, si apaisant. J’y ai passé 4 jours et ce n’est vraiment pas de trop : il est peuplé de villages mayas traditionnels qui ont tous une ambiance différente. C’est aussi là que de nombreuses coopératives de femmes tisseuses ont leur siège, et c’est une visite que je recommande à tous, en particulier dans le village de San Juan. Je conseille aussi un petit tour à Santiago Atitlan pour aller visiter le Maximon (je ne vous en dis pas plus).

Tikal

Au nord du pays se cache la plus grande cité maya du pays, voire de la région. J’ai choisi de visiter Tikal au lever du soleil avec un guide (on ne peut y aller seul à cette heure) et quel moment ! Je n’oublierai jamais l’atmosphère si particulière, des animaux qui se réveillent, de la jungle qui doucement commence à faire du bruit. C’est magique. Le site en lui-même est lui aussi grandiose, avec des pyramides de plus de 70 mètres de haut.


    Itinéraire conseillé lors d'un voyage au Guatemala

  • Je suis arrivé à Guatemala city pour partir directement 3 jours à Antigua. J’ai pu y visiter la ville mais aussi faire l’ascension du volcan Pacaya.
  • J’ai ensuite pris un shuttle pour le lac Atitlan où j’ai passé 4 jours à visiter les villages, me baigner, faire du kayak, etc …
  • J’ai ensuite passé 12 heures dans un bus inconfortable pour rejoindre Semuc Champey : malgré le trajet, le site vaut largement le déplacement ! Il s’agit de piscines naturelles d’une eau claire turquoise dans lesquelles on peu se baigner. Le tout perdu en pleine jungle.
  • Je suis ensuite monté à Tikal, que j’ai visité en une journée. Le soir, j’ai dormi sur la presqu’île de Flores, assez vivante et très agréable.
  • J’ai redescendu une partie du pays pour terminer à Livingston, une ville de la côte caribéenne multiculturelle ! L’ethnie africaine garifuna y vit et le mélange des cultures est génial. En plus, il y a des criques isolées et la plage de Playa Blanca est super pour se baigner.
  • Je suis ensuite rentré à Guatemala pour prendre mon vol tard le soir, et j’ai passé 15 jours en tout au Guatemala.

La nourriture au Guatemala

J’ai trouvé la nourriture assez peu variée mais pour un voyage de deux semaines, la découverte était quand même sympa ! Au programme, tortillas de maïs, guacamole et haricots noirs presque tous les jours, de quoi bien se caler dès le petit-déjeuner ! J’ai aussi goûté au plat traditionnel, le pépian, très goûteux.

Le transport au Guatemala

Comme je l’ai dit plus haut, mieux vaut avoir le temps lorsqu’on visite le pays. Ou de l’argent, afin par exemple de prendre un vol interne de la capitale jusqu’à Tikal (sinon il faut compter 8 heures de route). Je vous conseille les petits minivans (appelés shuttles) qui transportent environ 13 personnes. Il y a aussi un bus de nuit, que je n’ai pas testé. Cependant, des voyageurs m’ont dit qu’il était plutôt confortable !

Se loger au Guatemala

Se loger est très facile au Guatemala. Même sans réserver en avance, vous trouverez de la place (à part pendant la semaine sainte en Avril où tout est complet). Il y a des auberges à petit prix (moins de 10 euros la nuit) à Antigua, Semuc, Flores ou le lac Atitlan, mais aussi des hôtels plus luxueux.

Le coût de la vie au Guatemala

Si vous avez un petit budget, il est possible de voyager au Guatemala pour environ 20 euros par jour. Seulement, il vous faudra du temps car cela signifie prendre des bus locaux (qui ne coûtent rien mais sont très inconfortables). Si vous souhaitez un peu plus de confort, comptez environ 35 euros par jour pour se déplacer, visiter, manger et dormir.

La sécurité au Guatemala

Le pays n’a pas excellente réputation en partie à cause de sa capitale. Certains quartiers sont à éviter, mais d’autres sont hyper sécurisés ! Pour le reste du pays, rien à signaler, si ce n’est de respecter les règles de base : dans les marchés, il faut faire attention à son sac, et éviter les rues non éclairées seul.e la nuit.

Quand partir ?

La saison sèche a lieu de novembre à mai et la saison des pluies entre mai/juin et octobre. Cependant, l’été est très peu pluvieux ! J’y été en Juillet et nous n’avons que peu de pluies (une heure le soir). Il faut par contre éviter septembre et octobre qui sont vraiment très orageux.

Quels autres pays visiter lors d'un voyage au Guatemala ?

Beaucoup de voyageurs croisés pendant mon séjour combinaient le Guatemala avec le Belize. En effet, il y a un bus au départ de Flores qui relie Belize City en moins de 5 heures. De là, on peut rejoindre les îles très facilement !

Informations pratiques


Visa

Vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours sur place, mais un passeport valable six mois après. 

Selon les compagnies aériennes, vous aurez besoin d’un billet de sortie du territoire

Religion

Le Guatemala est catholique, vous aurez de nombreuses églises à visiter

Monnaie

La monnaie locale est le quetzal

Pensez à avoir une carte bleue visa de préférence, les mastercard sont mal acceptées aux distributeurs

Ne changez pas d’euros sur place mais plutôt des dollars (le taux de change est meilleur)