Que faire en albanie ?


Avis, Conseils et Itinéraire

Je dois dire que j’ai été charmé par l’Albanie, un pays très peu visité et qui est pourtant très intéressant culturellement parlant. J’ai adoré le côté ultra-authentique des villes, me perdre dans les rues de la capitale, discuter avec les gens, etc … C’est une destination idéale pour les amateurs de voyage hors des sentiers battus, clairement !

Les plus

  • Le patrimoine : les amateurs d’histoire seront ravis d’explorer d’anciennes cités grecques, de visiter de très beaux musées et autres châteaux resplendissants dans le pays.
  • Être seul au monde : je suis allé à Durrës, la plus grande ville balnéaire du pays, et honnêtement, on ne se marchait pas dessus ! Pourtant, je suis parti début mai en Albanie, et il faisait déjà très chaud.

Les moins

  • La difficulté à communiquer : l’Albanie étant un pays très peu touristique, il est parfois compliqué de rencontrer des gens parlant anglais. J’ai eu de la chance de rencontrer un turc habitant à Tirana qui m’a donné par mal d’infos dès mon arrivée, mais sinon, j’aurai pu galérer plus d’une fois !

 Que voir  en Albanie ?

Tirana

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de la capitale. Ses mosquées étaient fascinantes à visiter, ainsi que le musée d’Histoire de la ville qui se trouve sur la place principale et qui permet de s’informer sur le pays.

Durrës

Cette station balnéaire est très chouette car vraiment vivante l’été : la plage est très étendue et il y a souvent des festivals, des concerts, et la vie nocturne est aussi très vivante. Il y a aussi un côté culturel sympa, notamment l’amphithéâtre qui pouvait autrefois accueillir jusqu’à 20 000 personnes !

Le week-end, la plage peut vite être bondée !

La riviera

Le littoral du sud de l’Albanie est vraiment incroyable ! Déjà, il est quand même relativement peu touristique, mais surtout, il offre des côtes escarpées et des paysages à couper le souffle. On y déniche des criques où il n’y a personne et des eaux vraiment très claires et turquoise. Niveau hôtellerie, on trouve de tout, mais les établissements sont eux peu nombreux, ce qui en fait un lieu intimiste vraiment très agréable pour finir ses vacances.

Shköder

Ma première étape en Albanie a été riche en découvertes : en effet, elle possède une très belle citadelle, mais elle est aussi située au bord du lac Skodar, ce qui permet de faire de très belles balades.


Itinéraire conseillé lors d'un voyage en Albanie

  • Je suis arrive en Albanie depuis le Montenegro : j’ai donc fait ma première halte tout au nord du pays, à Shköder, où j’ai passé deux nuits.
  • Je suis ensuite descendu jusqu’à Tirana, où j’ai également passé deux nuits pour visiter les musées et mosquées de la ville.
  • Un rapide coup de voiture et me voilà à Durrës, la station balnéaire favorite des albanais qui viennent le week-end.
  • J’ai fini mon voyage au sud du pays, sur la fameuse Riviera Albanaise, avant de remonter sur la capitale en bus pour prendre mon vol retour.

La nourriture en Albanie

J’ai découvert avec grand plaisir la nourriture albanaise, qui mixe à la fois la gastronomie grecque mais aussi des spécialités plutôt orientales. Parmi mes plats préférés, on compte les choux farcis, plutôt servis en entrée, mais aussi leur fromage de brebis qui est vraiment délicieux, avec beaucoup de goût.

Le transport en Albanie

Il existe des gares routières partout dans le pays, et les bus sont fréquents pour toutes les destinations, mais honnêtement, je ne peux que vous recommander la voiture de location, qui est peu coûteuse et vraiment très pratique. Les distances ne sont pas énormes entre chaque site d’intérêt et les routes plutôt en bon état. J’avais déjà la voiture depuis le Montenegro mais j’ai vu qu’on pouvait en louer facilement à Tirana à partir de 250 euros la semaine en haute saison.

Se loger en Albanie

J’ai vraiment varié les logements pendant ce voyage : petit auberger, hôtel haut de gamme et couchsurfing, tout y est passé ! J’ai par exemple fait du couchsurfing à Tirana, afin de discuter de la culture locale et aussi de prendre des conseils auprès de mon hôte. A Durrës, j’ai choisi un hôtel 4 étoiles pour profiter du lieu (65 euros la nuit) et pour le reste, j’ai trouvé des petites auberges bon marché.

Le coût de la vie en Albanie

Le niveau de vie est évidemment bien différent de la France, et pour se déplacer, manger et dormir, on trouve des tarifs vraiment pas chers partout. Un restaurant local coûte environ 5 euros par personne ( et les portions sont énormes !).

La sécurité en Albanie

Il me semble que l’Albanie n’a pas une super réputation, mais franchement moi j’ai trouvé les gens plutôt sympas, surtout dans les petites villes comme Shköder. A Tirana, selon les quartiers, l’ambiance peut être un peu plus tendue mais globalement, il n’y a pas de risque particulier à voyager en Albanie.

Quand partir ?

L’été de juin à septembre il peut faire assez chaud et très beau, et surtout, c’est à ce moment que les Albanais et les habitants des pays environnants prennent leurs vacances : vous pourrez donc avoir pas mal de monde sur la côte (Durrës et Riviera). L’hiver est apparemment très froid ; pour ma part, le mois de mai était idéal !

Quels autres pays visiter lors d'un voyage en Albanie?

Comme je vous le disais, j’ai pour ma part combiné l’Albanie avec le Montenegro, mais il est possible de visiter d’autres pays comme la Grèce ou la Macédoine ! L’Albanie est un pays assez petit, vous pourrez le visiter en peu de temps.

Informations pratiques


Visa

En tant que Français, on peut visiter l’Albanie avec une carte d’identité ou un passeport, pour un séjour de moins de 90 jours.

Religion

Il faut bien se couvrir pour visiter les lieux de culte locaux et respecter les horaires de prière

Monnaie

La monnaie locale est le lek, et vous pouvez retirer de l’argent dans les distributeurs partout dans le pays.

Prises électriques

Il n’y a pas besoin d’adaptateur électrique