Que faire en Corée du Sud ?


Avis, Conseils et Itinéraire

La Corée, c’est un pays pas si visité d’Asie qui est pourtant très diversifié en termes de paysages ! J’ai vraiment halluciné sur les montagnes du sud du pays et sur les belles plages, ainsi que sur la culture et le patrimoine architectural vraiment splendide. Bon, et il faut le dire, on mange très très (très) bien en Corée, c’est un bonheur !

Les plus 👍

  • La facilité d’organisation : on parle souvent d’organisation à la japonaise, mais en Corée du Sud, c’est pareil ! Tout est clair et bien organisé partout.
  • La diversité des paysages : comme je vous le disais, je ne pensais pas qu’il y avait autant de choses à faire et à voir !

Les moins 👎

J’ai cherché … cherché. Et honnêtement, je ne trouve pas de points négatifs à ce pays ! S’il fallait vraiment en trouver un, je vous parlerai peut-être du choc culturel, mais cela vaut pour de nombreux pays, surtout en Asie.


 Que voir  en Corée du Sud ?

Séoul

Cette capitale est fascinante. Chaque quartier a sa propre ambiance et on peut se perdre pendant des jours à flâner à pied ou en transports dans les rues hyper propres, à faire du shopping, visiter les temples traditionnels, marcher dans l’immense Namsam park, etc …

Ile de Jeju

Située au sud de la Corée, l’île de Jeju est une île volcanique vraiment magique. Déjà, il y a un climat tropical sur l’île qui change pas mal des terres, et surtout, c’est le lieu idéal pour les randonneurs, qui pourront faire l’ascension du Mont Hallasan. Il y a aussi des superbes plantations de thé que l’on peut visiter à la journée.

Busan

J’ai adoré Busan qui contraste beaucoup avec Séoul. C’est le premier port du pays, et c’est là que beaucoup de festivals sont organisés. Mais surtout, la ville abrite pas mal de plages, dont celle de Haeundae qui est la plus grande du pays. J’ai aussi aimé celle de Gwangalli qui est un peu moins prisée des voyageurs.

Autre indispensable à mes yeux : la visite des quartiers de Taeguk et Anchang ! Je ne vous en dis pas trop, mais il s’agit de quartiers paisibles, super colorés, et parfaits pour une visite loin de l’ambiance « grande ville ».


Itinéraire conseillé lors d'un voyage en Corée du Sud

  • J’ai passé 12 jours en Corée du Sud. Je suis arrivé à Séoul où j’ai passé 4 nuits (deux en hanok traditionnel et deux autre dans le centre-ville).
  • Je suis parti passer une nuit au parc de Songnisan, c’est un cadre verdoyant qui abrite le somptueux temple de Beopjusa.
  • J’ai continué à descendre le pays pour un petit arrêt à Gyeongju, qui est l’ancienne capitale du pays. J’y ai passé une nuit également.
  • Le lendemain, je suis arrivé en bus à Busan où j’ai passé 2 nuits.
  • Enfin, j’ai pris le bateau pour passer deux jours sur l’île de Jeju, où j’ai dormi dans la ville principale et me suis baladé en transports en commun sur l’île, avant de prendre un petit vol intérieur pour revenir à Séoul et rentrer !

La nourriture en Corée du Sud

Tout est vraiment délicieux en Corée, mais il y a des choses que vous devez absolument goûter pendant votre voyage. Déjà, le bibimbap, que vous trouverez dans absolument tous les restaurants locaux. Si vous en mangez, je vous conseille un restaurant de poissons et crustacés (notamment ceux avec les aquariums en devanture), voire d’aller au grand marché de poissons de Séoul : on peut y acheter son poisson frais et le faire faire cuisiner par l’un des restos des environs.

Le transport en Corée du Sud

Je me suis servi du bus, du train, du bateau et de l’avion pendant mon voyage et c’était vraiment un excellent service à chaque fois. Tout est propre, bien organisé, à l’heure. En revanche, il faut savoir que beaucoup de Coréens ne parlent pas anglais, et cela peut donc être compliqué au moment de la réservation par moments.

Se loger en Corée du Sud

Se loger n’est pas spécialement bon marché en Corée du Sud, même si vous pouvez trouver des auberges ou des appart-hôtels à prix raisonnables dans les grandes villes. Par contre, petit coup de cœur pour la Jeju Guesthouse (sur Jeju Island), moins de 15 euros la nuit en dortoir, et c’était vraiment super sympa !

Le coût de la vie en Corée du Sud

Visiter la Corée du Sud n’est pas spécialement bon marché. Pour vous donner une idée, j’ai dépensé en moyenne 20 euros par nuit ; environ 20 euros également pour manger (exclusivement dans les restaurants locaux). Niveau transport, le train est assez cher (55 euros environ pour Séoul – Busan), le vol Jeju – Séoul m’a coûté environ 100 euros.

La sécurité en Corée du Sud

Cette rubrique n’était en fait même pas nécessaire, aucun problème de sécurité en Corée du Sud bien évidemment !

Quand partir ?

Il y a comme chez nous 4 saisons en Corée : il fait assez froid l’hiver, entre novembre et mars, notamment dans les montagnes, mais Séoul reste agréable à visiter. Le printemps (avril et mai) est super agréable ; l’été correspond ici à la saison des pluies mais il ne pleut pas non plus toute la journée et il fait quand même chaud. L’automne est aussi une très bonne saison car il fait encore très bon et il y a beaucoup de soleil !

Quels autres pays visiter lors d'un voyage en Corée du Sud ?

Il est possible de combiner la Corée du Sud avec le Japon ou la Chine, qui se trouvent toutes deux à proximité et que l’on peut rejoindre facilement grâce à des vols quotidiens au départ de Séoul, voire de Busan.

Informations pratiques


Visa

Il n’y a pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours, mais le passeport doit être valable six mois après la date de votre retour

Monnaie

On paie en wons en Corée du Sud, et il y a des distributeurs partout dans le pays

Vol

Il y a des vols directs au départ de Paris (11 heures de vol)