Que faire au Panama ?


Avis, Conseils et Itinéraire

J’ai beaucoup aimé la diversité du Panama ; moi qui ne connaissais que la capitale de nom, et qui imaginait un pays aseptisé et très américanisé, j’ai été ravi de découvrir des régions très différentes, et surtout de profiter d’îles paradisiaques !

Les plus 👍

  • La diversité des paysages : on passe en quelques heures de la frénésie de Panama City au calme des montagnes de Anton, pour ensuite découvrir des plages paradisiaques et des eaux claires à Bocas. C’est vraiment ce que je préfère en voyage, être surpris tout le temps !

Les moins 👎

  • La qualité des hébergements : comparé à beaucoup d’autres pays, j’ai trouvé que l’hôtellerie était chère au Panama, et ce pour une qualité plutôt médiocre. Parfois, le ménage était limite, et très souvent, la robinetterie était très vieille et mal entretenue.
  • La propreté : ce point négatif n’est pas valable partout. Panama City est par exemple vraiment très propre. En revanche, j’ai été choqué de la tonne de détritus dans la région de Bocas del Toro : sur l’île de Carenero, j’avais l’impression de marcher dans une décharge publique, c’était vraiment désespérant.

 Que voir  au Panama ?

Bocas del Toro

Boca est ma région coup de cœur du Panama. J’ai adoré le fait de se promener en bateau pour visiter les îles à la journée. J’ai personnellement dormi sur Isla Colon (l’île principale) car elle est pratique pour visiter les environs.

A la journée, je suis parti faire du snorkeling sur Zapatillas Island : une île que je vous recommande ! Elle est complètement déserte et sauvage. Dans cette journée, j’ai aussi fait un arrêt à Dolphin Bay, où de nombreux dauphins ont élu domicile, ainsi que dans une belle mangrove où habitaient plusieurs paresseux !

Panama City

J’ai hésité à mettre la capitale dans mes incontournables, mais cette ville est unique dans la région ! D’un côté, le vieux quartier possède d’ancienne façades coloniales et de belles églises, et de l’autre, les immeubles de la ville nouvelle poussent comme des champignons ! Je dirai que c’est une étape sympa au début ou à la fin du voyage, pour sortir et profiter d’un bon restaurant.

Valle de Anton

J’ai beaucoup aimé cette région, idéale pour faire un peu de trek et découvrir la jolie nature préservée du Panama. On peut aussi faire de l’escalade et profiter des petits villages traditonnels pour voir une autre facette du Panama. Je vous conseille au moins deux jours dans le coin.


Itinéraire conseillé lors d'un voyage au Panama

  • Je suis d’abord arrivé à Panama City où j’ai passé deux nuits avant d’aller loger une nuit à Gamboa, qui est un village situé au cœur du canal du Panama ! L’hôtel Gamboa resort est d’ailleurs le seul situé dans cette région. 
  • Je suis ensuite monté à Portobelo, une belle bourgade dotée de nombreux vestiges historiques, où j’ai passé 2 nuits car c’est aussi la porte d’entrée du parc national de Chagres.
  • De là, j’ai du redescendre une nuit à Panama City.
  • Le lendemain matin, je suis parti pour Valle de Anton, dans le centre du pays, où j’ai passé 2 nuits. C’est là qu’on peut visiter un immense cratère volcanique, mais aussi faire un trek où l’on découvre une jungle préservée et de belles cascades.
  • J’ai fait un arrêt à David, à l’est du pays, juste pour une nuit afin de couper un peu la route.
  • Je suis ensuite reparti à Boquete, mon petit coup de cœur : c’est une ville paisible située dans une vallée, avec une très bonne ambiance !
  • Enfin, j’ai terminé mon voyage à Bocas del Toro, avant de revenir à Panama city grâce à un petit vol interne pour repartir en France.


La nourriture au Panama

Je crois que l’un de mes meilleurs souvenirs de voyage est la langouste délicieuse que j’ai mangée à Bocas del Toro. La queue de langouste était à 16 dollars ce qui change bien des prix de chez nous, et dégustée en bord de mer, c’était vraiment délicieux ! Pour le reste, je n’ai pas gardé un souvenir impérissable de la gastronomie locale. Je dirai qu’on y trouve de tout.

Le transport au Panama

Les transports sont vraiment de bonne qualité pour sillonner le pays, mais les trajets sont longs. Il faut donc vraiment couper la route et bien choisir ses étapes. Dans Panama City, les taxis sont nombreux et plutôt bon marché (n’oubliez pas de confirmer le prix avant la course et de le négocier).

Se loger au Panama

Se loger est facile au Panama car l’offre hôtelière est vraiment variée, mais comme je le disais, il faut y mettre le prix ! Comptez bien 25 euros par personne et par nuit pour un hôtel entrée de gamme. Les prix flambent aussi à Panama City, surtout si vous logez dans le vieux quartier (qui est le lieu le plus agréable de la ville).

Le coût de la vie au Panama

Comme je l’ai évoqué plus tôt dans l’article, il faut prévoir un certain budget pour voyager au Panama. Les hôtels sont assez onéreux, surtout dans la capitale et à Bocas del Toro (j’ai payé en moyenne 55 euros pour deux dans cette région, dans de petits hôtels avec des chambres très simples et parfois des salles de bain partagées). Niveau nourriture, on manger pour pas cher si on choisit des restaurants locaux (environ 5 euros par personne pour un plat de viande et de riz).

La sécurité au Panama

Gros avantage du Panama, c’est un pays où l’on s’y sent très bien, et en totale sécurité !  J’ai rencontré plusieurs femmes voyageant seules et elles ont toutes adoré le pays. Les shuttles sont sécurisés, et on peut sortir le soir sans aucun souci partout dans le pays.

Quand partir ?

On peut visiter le Panama toute l’année, car la météo est capricieuse tout le temps ! J’ai visité le Panama en avril, qui est pourtant un mois agréable, et j’ai eu de la pluie presque tous les jours. Toutefois, la saison sèche a lieu de novembre à avril et il pleut plus de mai à octobre. Sachez quand même que côté caraïbe, il pleut pleuvoir un peu tout le temps.

Mes trucs et astuces

Il n’y a pas besoin de réserver trop de choses en avance pour visiter le Panama. En ce qui concerne l’hôtellerie, je vous conseille même de réserver sur place et de demander les disponibilités, pour ainsi négocier les tarifs. En effet, malgré le fait que le pays soit assez connu, il  ne connait pas forcément de pic d’affluence (à part peut-être à Noël).

Quels autres pays visiter lors d'un voyage au Panama ?

Je n’ai pas pu le faire pour mon voyage, mais sachez que depuis Bocas del Toro, on peut rejoindre facilement le Costa Rica, dont la frontière n’est qu’à 1 heures de route ! Ces deux pays peuvent ainsi facilement se combiner.

Informations pratiques


Visa

Pas besoin non plus de visa pour un séjour de moins de 90 jours au Panama.

Monnaie

La monnaie officielle est le Balboa mais le dollar américain circule tout autant dans le pays. D’ailleurs le balboa est calqué sur la monnaie américaine (1 balboa = 1 dollar).

Vaccins

Il n’y a pas besoin de vaccin spécifique pour voyager au Panama mais prévoyez un bon anti-moustiques car ils sont vraiment coriaces !

Prises électriques

Prévoyez un adaptateur électrique pendant votre voyage