Que faire en géorgie ?


Avis, Conseils et Itinéraire

La Géorgie est une belle surprise : un voyage qui sort des sentiers battus, mais que j'ai adoré ! A seulement 4h30 en avion depuis la France, vous changez totalement d'ambiance, que ce soit au niveau de la culture comme des paysages.

Idéal pour les fans de montagne, de randonnée, où ceux qui cherchent à faire du ski dans des endroits qui sortent de l'ordinaire. Un pays riche en culture. Idéal aussi pour les petits budgets, puisque la Géorgie est une vrai destination pas cher (des prix comparables à ceux pratiqués en Asie du Sud-Est).

A visiter au plus vite avant que le bon plan ne circule trop et que le tourisme grimpe !

Les plus 👍

  • Un voyage dans le temps : En allant en Géorgie, on a l'impression de faire un bon de 100 ans en arrière. Vaches et chevaux qui se promènent librement dans les rues, aucune modernité...
  • Le coût de la vie : Environ 3 fois moins cher qu'en France !
  • Des paysages de montagne à couper le souffle
  • Encore très peu de touristes
  • On se sent en sécurité partout, de jour comme de nuit (même pour une femme seule)

Les moins 👎

  • La langue : Très peu de géorgiens parlent anglais
  • Contrairement à ce que j'avais lu sur tous les blogs en préparant mon voyage, je n'ai pas trouvé les géorgiens si accueillants que ça (mis à part les familles qui nous accueillent...)
  • De nombreux chiens errants

 Que voir  en Géorgie ?

Tbilissi

La capitale géorgienne est très intéressante, particulièrement le vieux Tbilissi (Old Tbilisi). Que ce soit pour visiter 2-3 jours ou pour un séjour un peu plus long, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour passer un bon moment : des monuments culturels, de nombreux restaurants, cafés, bars à vin... 

Ville traversée par la rivière Koura, son architecture orientale vous garanti un dépaysement total avec ses constructions typiques de l’union soviétique qui se mêlent aux bâtiments médiévaux.

2 jours suffisent pour voir le principal, mais c'est une ville très agréable où l'on peut facilement passer plus de temps sans s'ennuyer, à flâner dans les rues ou s'asseoir à la terrasse d'un café.

A faire :

  • Flâner dans les petites rues du centre historique
  • Aller voir la cathédrale de la trinité, la plus grande de la ville
  • Prendre le funiculaire pour avoir une vue d'ensemble de Tbilissi + voir la statue Kartlis Deda (la protectrice de la ville)
  • Passer sur le pont de la paix et y prendre une photo, de jour et de nuit
  • Aller voir le nouveau théâtre, à l'architecture futuriste
  • Faire un tour du côté des bains thermaux
  • Passer par le jardin botanique, qui découle sur une cascade en pleine ville

Tout autour de la rivière Koura, on se fait assaillir par des racoleurs, souvent des enfants, qui veulent nous vendre des "boat trip" - croisière en bateau. ça sent bon l'attrape touriste, passez votre chemin.

Où manger :

  • Samikitno : c'est l'un des restaurants les plus fréquentés par le géorgiens
  • Shavi lomi : un restaurant un peu plus luxe, où on mange bien, un peu plus cher que les autres mais ça reste correct
  • Mapshalia : Mon coup de coeur, un restaurant 100% typique, où vous avez des boxs pour manger isolé. La nourriture y est très bonne et encore 2 fois moins cher qu'ailleurs ! On a testé 4 plats + boissons pour 6€

Autour de Tbilissi, vous avez plusieurs excursions possibles :

- Mtskheta

A seulement 30min de Tbilisi, Mtskheta est un village sympathique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ville connue pour être le berceau de la religion chrétienne en Géorgie, c'est un passage incontournable et tout est fait donc pour accueillir le touriste, avec de nombreux étalages où vous pouvez faire vos achats (ou pas). 1h30 sur place suffisent, prévoyez juste une demi-journée... Promenez-vous dans les petites rues, visitez la la cathédrale Svetitskhoveli.

Comment s'y rendre ?

De nombreux tours proposent la visite de Mtskheta depuis Tbilissi, mais vous pouvez aussi facilement vous y rendre par vos propres moyens et pour une bouchée de pain : Allez à la station de métro Didube, puis prenez un Marchroutka (taxi collectif) pour 1GEL seulement par personne.

Il y a peut-être une centaine de Marchroutkas sur place vers différentes destinations, à vous de trouver celui qui indiquera Mtskheta 😉

A savoir aussi que l'arrêt pour visiter le village n'est pas le terminus, demandez au chauffeur ou vérifiez sur Google Map pour lui demander qu'il s'arrête lorsque vous serez proche de la Cathédrale de Svetitskhoveli.

- David Gareja

Un monastère (en fait en constitué de 19 mini-monastères creusés dans la roche) qui a été construit uniquement à la main par un moine syrien du nom de David. Situé à environ 2h de route de Tbilisi, à la frontière avec l’Azerbaidjan (Les deux pays sont d'ailleurs en conflit en ce moment - Juin 2019 - à cause de ce monastère).

Le monastère est impressionnant mais en 10-15min vous l'aurez visité, la grande partie de l'excursion consiste à monter tout en haut de la colline où vous pourrez voir l’Azerbaidjan. La montée est un peu rude en plein soleil, mais ne dure que 45min. Là-haut, des militaires azerbaïdjanais sont postés pour vérifier qu'on ne passe pas de l'autre côté. Ils étaient apparemment plus souples avant, mais avec le conflit ils ont dû recevoir de nouveaux ordres.

La vue d'en haut sur le désert est assez époustouflante !!

Comment s'y rendre ?

Le meilleur plan est d'aller au RDV à 11h place de la liberté (côté Pushkin Square) : 30 Laris par personne. Pour ce prix tout est organisé, ils vous amènent et vous ramènent. Il y a un petit arrêt à l'aller où vous pourrez acheter à manger, et sur le retour (vers 17-18h) vous faites une pause dans un restaurant avec une vue très sympa. Vous rentrerez autour de 20h sur Tbilisi.

- Kazbegi

Des excursions d'une journée sont proposées vers Kazbegi depuis Tbilissi, néanmoins je vous les déconseille. Je vous recommande d'y rester quelques nuits pour faire des randonnées dans les montagnes.

Beaucoup se posent la question entre entre Kazbegi et Mestia. Même si vous pouvez tout à fait faire les 2 si vous restez longtemps en Géorgie, dans la plupart des cas on en choisit un sur les deux. A titre personnel je recommande Mestia : je trouve les paysages plus beaux, c'est moins touristique, et le temps y est généralement un peu plus clément qu'à Kazbegi. Mais c'est aussi plus difficile d'accès... vous aurez besoin de plus de temps. 

Mon conseil : Si vous disposez d'au moins 3 jours pour les montagnes du Caucase => Mestia, sinon Kazbegi.

- Gori

Gori est une ville industrielle dans la région de Kartlie intérieure. Elle est principalement connue pour être le lieu de naissance de Staline. Dans le centre-ville se trouve sa maison, désormais transformée en musée. Intéressant si vous voulez en savoir plus sur Staline, mais sinon la ville n'est pas particulièrement attrayante.

Mestia / Svanétie

Mon coup de coeur en Géorgie... Situé dans les hautes montagnes du Caucase, dans la région de Svanétie, Mestia est un village plein de charme. station de ski l'hiver et point de départ de randonnées l'été.

Le village est authentique, avec des tours à l'intérieur des propriétés, autrefois élevées dans un but défensif pour voir les ennemis arriver de loin et tenir un siège en cas d’attaque.

Depuis Mestia vous pouvez faire une randonnée sur plusieurs jours, la plus répandue étant celle qui mène au village d'Ushguli (comptez 4 jours). Vous dormirez chez l'habitant (guest-houses) sur les différentes étapes de votre parcours.

Mais vous pouvez aussi très bien dormir toutes les nuits à Mestia et faire des allés-retour dans la journée (c'est l'option que j'ai choisie.

Où manger :

  • Café Laila : c'est le plus réputé de la ville, avec de la musique folk géorgien en live tous les soirs. On y mange bien, pour pas très cher. Si vous restez plusieurs jours à Mestia, il y a des chances pour que vous y retourniez plusieurs fois.
  • Bar-restaurant "LILE" : ils proposent quelques plats différents des autres cartes, si vous êtes lassé.


Parmi les principaux centres d'intérêt en Svanetie autour de Mestia vous avez :

- Les lacs de Koruldi

C'est ce que j'ai préféré, la randonnée est plutôt difficile (comptez 4h allé - 3h retour), avec très peu voir pas du tout de plat, mais ça vaut le coup !! Les paysages sont magnifiques tout au long de la randonnée. Voici quelques photos pour vous mettre l'eau à la bouche :

Comment s'y rendre ?

La randonnée vers les lacs de Koruldi débute depuis Mestia. Je vous recommande de visiter cette page pour voir l'itinéraire du trek. Vous pouvez le télécharger sur un Smartphone, et ainsi suivre facilement l'itinéraire avec votre position GPS.

Le parcours n'est pas compliqué en soit mais il n'est pas toujours très bien balisé, mieux vaut avoir son téléphone avec soi.

- Le village d'Ouchgouli (Ushguli)

A 2100m d’altitude, le village d'Ushguli est situé à environ 2h de Mestia en marchroutka. Plus petit, mais plus mignon aussi je trouve : moins de maisons, plus de tours, et encore plus l'impression de vivre à une autre époque, entouré d'animaux.

Promenez-vous dans les ruelles, allez manger dans l'un des restaurants... En soit il n'y a pas grand chose à faire dans le village si ce n'est d'admirer le paysage de montagnes qui vous entoure (et c'est déjà bien !!).

Si vous avez décidé de vous rendre à Ushguli en taxi, vous pouvez au choix ou faire l'aller-retour dans la journée, ou passer la nuit sur place et ainsi profiter de la journée complète pour faire une randonnée depuis Ushguli vers le glacier Shkhara.

Mon conseil : Pour comprendre un peu plus la culture géorgienne dans les montagnes et notamment sur le village d'Ushguli, je vous recommande d'aller voir le film Dede. Il y a une projection tous les jours dans l'un des bars de Mestia (je ne me rappelle plus du nom, mais il y a pas mal d'annonces dans la ville pour le "cinema"). Vous pouvez voir le trailer ici (sous-titré en anglais).

Comment s'y rendre ?

En marchroutka depuis Mestia (ils partent toute la matinée, dès que c'est plein) ou sur un trek de 4 jours depuis Mestia avec différentes étapes.

- Le Glacier Chaaladi

Une excursion répandue depuis Mestia car elle prend peu de temps : à environ 10km, mais la majorité du parcours est sans intérêt. Ducoup, la plupart des gens (et c'est ce que je fait) prennent un taxi jusqu'à un pont,  et font le reste à pied (environ 40min).

C'est sympa, mais rien d'exceptionnel non plus. Le jour où j'y suis allé en plus il s'est mis à pleuvoir des cordes ce qui n'aide pas. Bref, intéressant si vous avez une après-midi de libre, mais pas non plus indispensable selon moi si vos jours sont comptés.

Comment s'y rendre ?

la plupart des taxis demandent 80 laris pour vous y emmener, ils attendent sur place, et vous ramènent. Demandez à d'autres touristes sur place si ils veulent aller au glacier pour partager les frais.

Batoumi

Je n'ai pas été a Batoumi personnellement, les messages que j'avais pu lire sur les forums en préparant mon voyage m'avaient plutôt convaincu de ne pas y aller. Néanmoins, j'ai parlé depuis avec plusieurs personnes qui eux y sont allés et ils ont beaucoup aimé (français et géorgiens).

Ducoup, je pense que si vous avez le temps ce n'est pas une mauvaise idée d'y passer. Si vous devez passer par Kutaisi par exemple et que vous avez au moins 2 jours, vous pouvez facilement faire l'aller retour avant de prendre votre avion.


Itinéraire conseillé lors d'un voyage en Géorgie

  • L'idéal est d'arriver directement à l'aéroport international de Tbilissi, mais beaucoup de voyageurs arriveront à Kutaisi. En effet la seconde ville du pays est desservie par la compagnie aérienne Wizz air qui propose des vols à prix cassé entre la France et la Géorgie. Comme je l'ai dit plus haut, il n'y a en soit pas grand chose à faire à Kutaisi, ducoup je recommande de prendre directement un bus vers Tbilissi depuis l'aéroport de Kutaisi : le prix est de 20GEL (un peu plus de 6€) et vous pouvez réserver à l'avance sur le site de Georgian bus.
  • Tbilissi : Minimum 3 jours pour visiter la ville et ses alentours.
  • Depuis Tbilissi, vous pouvez rejoindre Mestia. Je conseille de prendre un train de nuit, que vous pouvez acheter à l'avance sur le site Georgian Railway. Le train de nuit géorgien n'est pas le plus confortable que j'ai pris dans ma vie, mais disons que c'est une expérience... Le train arrive à la ville de Zugdidi, où attendrons des taxis collectifs qui vous mèneront jusqu'à Mestia pour 20 GEL/personne.
  • Mestia étant mon endroit favori en Géorgie, je recommande d'y passer minimum 3 jours, et plus si vous souhaitez faire la randonnée jusqu'à Ushguli.
  • Depuis Mestia, je conseille de prendre l'avion, avec la compagnie Vanilla Sky vers Kutaisi. Depuis Kutaisi vous pouvez facilement aller passer quelques jours à Batoumi. De nombreux taxis et vans collectifs proposent le trajet depuis l'aéroport.

Les couchettes du train de nuit Tbilissi - Zugdidi


La nourriture en Géorgie

La gastronomie géorgienne aura été une bonne surprise. On avait été un peu déçu en Russie et on s'attendait à quelque chose de similaire, mais on mange très bien en Géorgie. Le seul bémol, c'est que la plupart des restaurant proposent la même chose à la carte, et à la fin du voyage on commençait à se lasser. Surtout que les options de restaurants proposant une cuisine autre que géorgienne sont faible.

Voici les principaux plats que vous goûterez à coup sûr :

  • Khinkali : Impossible de passer à côté de ces gros raviolis généralement fourrés à la viande ou aux légumes. Les géorgiens en mangent tout le temps !
  • Khachapuri : c'est une pâte généralement ronde comme une pizza (mais on peut en trouver d'autres formes) fourrée avec du fromage, et d'autres ingrédients selon les recettes. Très bon (mais gras)
  • Lobiani : similaire au khatchapouri mais contient des haricots au lieu du fromage
  • Badrijani Nigvzit : Aubergines coupées en tranches fines, poêlées à l'huile d'olive et roulées avec une farce aux noix concassées
  • Les soupes : les cartes des restaurants proposent de nombreuses soupes typiques
  • Salade concombre tomates : Rien de révolutionnaires, mais c'est la salade typique là-bas, tous les restaurants en proposent.
  • Mtsvadi : Les brochettes de viande (veau, agneau ou porc selon la région)
  • Les sauces : C'est bizarre, mais il y a toujours une partie "sauces" sur la carte. Vous ne pourrez pas passer à côté de la sauce aux noix

Les boissons

Impossible de passer à côté du vin. Les géorgiens sont très fiers de leur vin, souvent fait maison. Ils disent que ce sont eux qui ont inventé le vin. Le vin blanc géorgien est le plus connu, pourtant j'ai généralement préféré le rouge. Leurs vins ont parfois un goût très différent de ce qu'on boit chez nous, mais c'est très bon.

Sinon, il y a aussi quelques alcools forts comme le cha-cha (le cognac local).

Le transport en Géorgie

Même si les routes ne sont pas toujours en bon état et que les liaisons entre les villes ne sont pas toujours faites (vous devrez parfois repasser par la capitale), dans l'ensemble il est assez simple et peu couteux de se déplacer en Géorgie que ce soit en taxi classique, en marchroutka (taxi collectif), bus, train ou avion.

J'avais lu sur certains forums des personnes qui parlaient de louer une voiture... J'en vois pas vraiment l'intérêt. Je pense que c'est prendre le risque d'avoir une panne ou d'avoir un accident alors que ce n'est pas indispensable. De plus, la moitié des voitures là-bas ont un volant à droite (alors qu'ils roulent à droite comme en France).

Infos utiles
  • Principale compagnie de bus : Georgian bus
  • Principale compagnie de train : Georgian Railway
  • Principale compagnie d'avion : Vanilla Sky (à réserver environ 1 mois à l'avance... Les places partent vite)
  • Le Uber local : Bolt (anciennement Txfy) - Même si vous ne l'utilisez pas au final, c'est très utile pour avoir une idée des prix justes. La plupart des taxis classiques vont essayer de vous faire payer 2 fois le prix.

Se loger en Géorgie

Il est très facile de se loger en Géorgie, le plus courant étant chez l'habitant. Il y a différents type de logement chez l'habitant, ici ce sont surtout des guest houses qui accueillent plusieurs touristes.

Le cout de la vie étant très faible et le taux de chômage élevé, beaucoup de familles profitent de l'opportunité du tourisme qui commence à se développer pour se créer un revenu supplémentaire. C'est gagnant gagnant, on a toujours été très bien accueillis.

Infos utiles

J'avais réservé tous mes hébergements à l'avance sur Booking. C'est le plus simple, toutes les guest houses sont sur Booking. Si vous préférez voir une fois sur place, vous pouvez tout à fait trouver le jour J, ce n'est pas les guest houses qui manquent.

Le coût de la vie en Géorgie

C'est pour moi l'un des gros avantages du pays : le coût de la vie est très faible. Nous avons dépensé au total 1000 € à 2 et pour 2 semaines. J'inclus les vols AR depuis la France, hébergements confortables sur place, repas toujours au restaurant, transports à l'intérieur du pays + toutes autres dépenses. C'est imbattable.

La sécurité en Géorgie

Aucun problème de sécurité en Géorgie. On a été même surpris de voir qu'à certains endroits les habitants ne ferment jamais à clé la porte de chez eux. Pas besoin.

Les géorgiens semblent aussi assez respectueux des femmes, je n'ai pas remarqué de regards insistants envers ma femme comme on peut le voir dans certains pays. Aucun problème pour une femme seule de voyager en Géorgie.

Quand partir ?

La meilleure période pour visiter la Géorgie dans son ensemble se situe entre Avril et Octobre. C'est aussi évidemment là où il y a le plus de touristes, mais on ne peux pas dire que ce soit un problème car il reste faible (surtout que les tensions actuelles entre la Géorgie et la Russie ont donné un gros coup de frein au tourisme venu du pays de Poutine, qui représentaient jusque là une grosse partie du tourisme en Géorgie).

Quels autres pays visiter lors d'un voyage en Géorgie ?

Même si la visite de la Géorgie se suffit en elle même, de nombreux touristes choisissent de visiter en même temps l'Arménie et/ou l'Azerbaïdjan. Je n'ai pas fait ces deux autres pays donc je ne peux pas vraiment vous renseigner sur ce qui vaut plus le coup (et chacun ses intérêts) mais je sais qu'au niveau de l'entrée sur le pays / VISA la Géorgie est le plus facile des 3 : vous n'avez besoin de rien.

Informations pratiques


Visa

Pas besoin de visa pour voyager en Géorgie

Monnaie

La monnaie officielle est le Lari. Pour faire simple, 1€ = 3 laris

Vaccins

Il n’y a pas de vaccins obligatoires pour visiter la Géorgie.

Prises électriques

Ceux sont les mêmes qu'en France 🙂

Religion

En grande majorité, ils sont chrétiens orthodoxes, mais on compte aussi près de 10% de musulmans. La religion est très présente en Géorgie, vous la verrez partout : monastères, vêtements religieux... une anecdote : beaucoup font un signe de prière à chaque fois qu'ils voient un monastère / église.

Tolérance

Même si il est vrai qu'on ne croise pas beaucoup de noirs dans les rues, je ne crois pas que la Géorgie soit un pays raciste et que vous puissiez avoir un problème de ce côté là. En revanche, les géorgiens ne sont pas vraiment "gay friendly". Je pense qu'un couple gay ne peut pas se tenir par la main et encore moins s'embrasser en pleine rue là-bas.